Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Oct 2020 | International
 

Le ministre des Finances, Paschal Donohue, vient d’annoncer une nouvelle hausse de fiscalité pour l’année prochaine. Le paquet de la cigarette la plus vendue passera ainsi de 13,50 à 14 euros.

Et les autres produits du tabac devraient évoluer dans la même proportion (voir 17 octobre 2019).

Accueillie avec satisfaction par les associations anti-tabac – la Irish Heart Foundation regrette toutefois que les e-liquides ne soient pas taxés – , la mesure a fait l’objet de critiques dans les médias.

•• Ainsi l’association de défense des fumeurs « Forest » (voir 16 juillet et 26 septembre) dont le porte-parole John Mallon déclare : « cela va amener encore plus de fumeurs à s’approvisionner sur le marché noir ou à l’étranger, mais qui peut les blâmer ? »

•• Ou encore Benny Gilsenan, représentant de l’association « Retailers Against Smuggling » (RAS / Commerçants contre la contrebande) : « nous avons l’un des plus hauts taux de fiscalité sur le tabac de l’Union européenne, ce n’est donc pas étonnant que l’Irlande continue à être une cible de choix pour les contrebandiers de tabac, même avec les restrictions sur les voyages en place avec la Covid-19 ».