Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Juil 2020 | International, Profession
 

Le 7 juillet, la FDA (Food and Drug Administration) a accordé son autorisation pour que l’IQOS et ses recharges soient désormais commercialisés, aux États-Unis, en tant que « produit du tabac à risque modifié » (Modified Risk Tobacco Product) / MRTP (voir 10 juillet 2020).

Cela signifie, notamment, que l’innovation de Philip Morris International peut être proposée outre-Atlantique avec une mention – reconnue par la réglementation – indiquant qu’ elle permet de « réduire considérablement la production de substances chimiques nocives et potentiellement nocives ».

La FDA validant l’information selon laquelle, pour un fumeur,  le passage complet des cigarettes conventionnelles à l’IQOS « réduit l’exposition de l’organisme » à ces mêmes substances (voir 13 juillet 2020).

•• « La décision de la FDA est un jalon historique en matière de santé publique » a déclaré André Calantzopoulos, CEO de Philip Morris International (voir 22 janvier).

« Parmi les dizaines de millions d’hommes et de femmes américains qui fument aujourd’hui, beaucoup vont arrêter, mais beaucoup ne le feront pas. Cette décision permet d’informer ces fumeurs adultes que le passage complet à l’IQOS est un meilleur choix que de continuer de fumer (…)

« C’est le résultat de notre engagement continu à mettre la science au premier plan dans notre quête pour remplacer les cigarettes par des alternatives sans fumée aussi rapidement que possible ».

•• De fait, cette propriété attribuée à l’IQOS, par l’autorité de régulation américaine, de « risque réduit » représente pour PMI une étape fondamentale vers la concrétisation de sa vision d’un monde sans fumée (voir 16 avril 2019).

PMI estimant que « cette décision démontre que le système IQOS est fondamentalement différent de la cigarette conventionnelle et un meilleur choix pour les fumeurs adultes qui continueraient de fumer ». Le groupe se félicite que « la décision de la FDA s’appuie en outre sur un consensus scientifique international et indépendant qui se dessine ».

•• Au 31 mars, Philip Morris International estime qu’environ 10,6 millions de fumeurs adultes dans le monde ont déjà arrêté de fumer des cigarettes conventionnelles et sont passés à son dispositif de tabac chauffé. L’IQOS est présent sur 53 marchés au monde (à l’échelle nationale ou dans des villes-clés).

Il n’en reste pas moins que l’attitude des autorités réglementaires des différents pays, en réaction à la décision de la FDA, va être intéressante à observer. À suivre.