Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
29 Déc 2020 | Trafic
 

Pour mettre fin au marché transfrontalier du tabac, Bruno Fuchs (député Modem du Haut-Rhin / voir 5 décembre) s’apprêterait à déposer une proposition de loi imposant qu’une cigarette soit désormais consommée dans le pays où elle a été achetée, selon RTL.

Une proposition radicale qui aura, à n’en point douter, son succès médiatique. D’ailleurs, effectivement, on en parle (comme hier soir au 20 heures de TF1) avant même que la proposition de loi en question ne soit publiée et puisse être analysée.

•• En tout cas, cela a permis à Philippe Coy, toujours sur RTL, de revenir sur l’ampleur d’un marché parallèle évalué à 30 %.

« C’est un véritable fléau qui s’est installé avec le temps depuis plus de quinze ans. C’est un fléau pour la santé publique, pour les recettes fiscales et pour le réseau de commerce de proximité des buralistes.

« Ce marché est estimé à 30 % de la consommation en France. Cela s’est traduit par des fermetures d’établissements, les clients se détachant des buralistes français.

« Lors du premier confinement, très restrictif sur la mobilité et avec la fermeture des frontières, nous avons constaté des très fortes hausses des volumes d’achat ».