Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Déc 2014 | Profession
 

Tribunal ToulouseLa Justice nous réserve de ces surprises … François Mathurin, alias « Babao », est ressorti libre de la 5ème chambre correctionnelle de Toulouse, ce mardi 23 décembre au soir. Alors que le ministère public venait de requérir six ans de prison ferme contre lui. Ce Tarn-et-Garonnais a 50 ans. Cela explique que son casier judiciaire témoigne d’une certaine expérience : quinze condamnations.

« Babao » nous intéresse parce qu’il est manifestement le cerveau d’un gang, issu d’un clan familial appartenant à la communauté des gens du voyage sédentarisés du Tarn-et-Garonne : « le gang des casseurs de tabacs du grand Sud-Ouest ».

En fait, il y a eu deux gangs : l’un démantelé en avril 2013 et pour lequel « Babao » et ses complices viennent d’être jugés (voir Lmdt du 21 octobre). Et l’autre qui a pris la suite, avant d’être mis sous les verrous cet automne, également (voir Lmdt des 14 et 17 octobre).

Notre « cerveau » s’était fait interpeller, en avril 2013, avec sept autres membres de la famille durant un spectaculaire coup de filet (200 gendarmes). Il s’est donc retrouvé en détention provisoire depuis. Le temps de préparer son procès : 33 casses incriminés; un dossier d’instruction pesant 1 500 cotes de procédures étayées par un an d’enquêtes de la gendarmerie.

Parmi les casses, des DAB, des magasins d’optique et de chaussures et sept bureaux de tabac entre les Landes et le Tarn-et-Garonne. Mais la plaidoirie du ténor agenais Edouard Martial a dû amener le tribunal à considérer les faits autrement. Francois Mathurin ne prend qu’un an ferme et va fêter Noël avec ses fils Yohan et Michäel … relaxés. La Dépêche de ce 24 décembre estime que le parquet va faire appel.