Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Août 2019 | Profession
 

Avant d’étendre le dispositif – d’acquittement des impôts et de factures de service public chez les buralistes – à toute la France, le 1er juillet 2020 (voir Lmdt des 25, 24 et 23 juillet), le dispositif va être testé dans 18 départements, à partir du 1er janvier 2020. 

Dans la Marne, il y aura 38 points de paiements dans 22 communes. Soit 10 points supplémentaires par rapport aux communes d’implantation actuelles des services des finances publiques.

« Les horaires d’ouverture larges de la profession garantissent aux usagers un service de paiement accessible et pratique pour leurs impôts et factures de la vie quotidienne », indique la Direction départementale des Finances publiques de la Marne dans un communiqué, relayé par L’Union.

•• Quelles factures régler et comment ?

. le solde éventuel de l’impôt sur le revenu
. la taxe d’habitation et la taxe foncière
. les amendes
. les factures du service public comme les factures de crèche, de cantine ou d’hôpital.

Un plafond de 300 euros en liquide sera établi. En revanche, avec une carte bleue, le montant sera sans limitation.

•• Les 22 communes concernées dans la Marne 

Ay-Champagne, Châlons-en-Champagne (4 buralistes), Cormontreuil, Dormans, Épernay (4 buralistes), Esternay, Fagnières, Fismes, Montmirail, Mourmelon-le-Grand, Pierry, Reims (10 buralistes), Saint-Brice-Courcelles, Saint-Memmie, Sainte-Ménehould, Sermaize-les-Bains, Sézanne, Suippes, Tinqueux, Vertus, Vitry-le-François (deux buralistes), Witry-lès-Reims.