Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
29 Oct 2019 | Profession
 

La communauté de communes de la Moivre à la Coole (9 500 habitants / à une vingtaine de kilomètres de Châlons-en-Champagne) a signé, le 15 octobre, une charte d’engagement relative au nouveau réseau de proximité des Finances publiques sur son territoire, rapporte L’Union

De quoi comprendre comment les nouvelles missions confiées aux buralistes – suite à un appel d’offres de la Direction générale des Finances publiques (DGFiP / voir Lmdt des 13 septembre, 23 août ainsi que des 29 et 25 juillet) – s’articulent avec la réorganisation générale que connait actuellement notre pays.

Étienne Effa, directeur départemental des Finances publiques de la Marne, explique ainsi les détails de cette réorganisation.

•• D’un côté, une présence régulière des agents de la DGFiP pour délivrer des prestations de conseil aux collectivités locales, aussi bien dans la préparation des budgets, l’analyse financière ou la fiscalité – qu’elle soit directe ou commerciale – ou encore la réglementation comptable et budgétaire.

•• De l’autre, le service aux usagers.

Quatre jours par semaine, des accueils spécialisés seront maintenus à Châlons-en-Champagne, dans le service impôts des particuliers, le service de gestion comptable, l’antenne de service impôts des entreprises et le service départemental des impôts fonciers. En cas de complexité, un rendez-vous téléphonique ou une visioconférence sera proposé pour contacter l’agent de Reims en charge du dossier.

En complément, à la suite d’une concertation locale, le réseau des buralistes a été sollicité pour créer un point de paiement de proximité, sur la commune de Courtisols (2 400 habitants) précisément. Ainsi, il sera bientôt possible de payer ses impôts ou ses factures de cantine ou de périscolaire, en toute confidentialité – en numéraire jusqu’à trois cents euros, ou par carte – chez le buraliste.

Et il s’agit bien d’un service aux usagers.