Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Nov 2017 | E-cigarette
 

Lors de la présentation de ses comptes annuels, mardi dernier, le groupe Imperial Brands devrait confirmer l’acquisition du fabricant anglais de e-liquides Nerudia, basé à Liverpool.

•• L’effectif de Nerudia est d’une centaine de personnes (ce qui est important dans cette activité). Ses fondateurs ont créé l’entreprise en 2013, en liaison avec un fournisseur de nicotine.

Son chiffre d’affaires est estimé à 11,5 millions d’euros.

•• Selon les observateurs, cette acquisition confirme la stratégie de diversification exclusivement « vapotage » du groupe Imperial Brands alors que les autres fabricants misent aussi sur le « tabac chauffé » (Iqos, Glo, Ploom Tech, etc.).

Imperial Brands intervient dans ce secteur de la cigarette électronique par le biais de sa filiale Fontem Ventures (voir Lmdt du 22 septembre).

•• En 2013, le groupe a racheté Dragonite du chinois Hon-Lik (voir Lmdt du 14 février). Puis Blu, première sur le marché américain, l’année suivante (voir Lmdt du 26 octobre).

En juillet, c’est l’autrichien Von Erl qui rejoignait l’ensemble.