Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Déc 2019 | Profession
 

Plusieurs buralistes d’Ille-et-Vilaine testent, actuellement, une application – instantanée et sécurisée – qui permet de déclarer, signaler, alerter les gendarmes en cas de vols, faux billets ou comportements suspects. 

« Ce dispositif est en phase de test. Il sera étendu et généralisé à l’ensemble du département via les compagnies de gendarmerie » a détaillé Laurent Chapparo, commandant de la compagnie de gendarmerie départementale de Montfort-sur-Meu, lors d’une présentation du dispositif, ce lundi 23 décembre. Laurent Vilboux, président du syndicat des buralistes du département, étant à ses côtés.

•• « Nous souhaitons optimiser le contact des buralistes avec la gendarmerie dans le cadre de leur activité professionnelle » a poursuivi le commandant Chapparo selon Ouest-France. « L’idée est de mettre en place un réseau de communication. La première tranche de ce dispositif concerne les buralistes, boulangers et bijoutiers, des activités sensibles en ces périodes de fin d’année. »

•• « Signal », une application de messagerie privée facilitant l’échange instantané de conversations, textes, multimédias (photos et vidéos), a été retenue. Elle facilitera les déclarations immédiates entre les buralistes et les gendarmes en cas de « movie money » (fausse monnaie), vols, comportements suspects, etc. Elle est en conformité avec le Règlement général de Protection des Données (RGPD) et est totalement cryptée.

•• « Les échanges d’informations entre les professionnels et les gendarmeries permettent d’être plus vigilants et aussi de faire de la prévention ou de donner l’alerte » a résumé le commandant Chapparo. « C’est aussi pour nous un moyen supplémentaire de capter de l’information plus rapidement, mais qui n’empêchera pas les patrouilles. »

46 buralistes d’Ille-et-Vilaine sont déjà inscrits sur ce réseau.