Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Août 2018 | Vapotage
 

On n’avait pas encore entendu le professeur Bertrand Dautzenberg sur la baisse des ventes de tabac depuis le début de l’année (voir Lmdt du 7 août).

Extraits de ses commentaires sur France 5, ce vendredi 10 août.

« Il y a eu une grosse augmentation du prix du tabac en mars dernier … Je pense que l’augmentation du prix est en effet le premier facteur de dissuasion pour les fumeurs. D’ailleurs, si l’on compare la consommation de tabac entre mars et juillet de cette année et entre mars et juillet de l’année dernière, la diminution est de 11,1 %. L’impact est donc indéniable. C’est une très belle réussite pour la santé publique.

•• « L’augmentation du prix est responsable de 50 % de ces bons résultats. D’autres facteurs, tout aussi importants, ont eu de l’effet : le remboursement des traitements de sevrage, le « Moi(s) sans tabac » et le développement de la cigarette électronique. Il faut savoir que la cigarette électronique est le premier recours des Français pour arrêter de fumer.

D’ailleurs, selon moi, il faut absolument l’intégrer au parcours d’arrêt du tabac, tout comme le sont déjà les substituts nicotiniques, car c’est un moyen d’arrêter de fumer par plaisir et non par effort. L’arrivée de la cigarette électronique a aussi eu un impact positif sur les jeunes …

•• « Le remboursement intégral des substituts est une excellente mesure selon moi pour encourager les patients à arrêter. Il suffira d’aller à la pharmacie avec sa carte vitale et sa carte de mutuelle, sans aucun reste à charge. Je pense que cette mesure aura un impact immense notamment sur les plus gros fumeurs …

« Sans hésiter, je dirais que les jeunes sont les plus concernés, et c’est une très bonne nouvelle pour eux, car plus on commence à consommer tôt, plus le risque de dépendance est important …  Je pense que cette diminution chez les jeunes s’explique aussi par l’apparition des paquets neutres …

•• « Si on donne les bons conseils et les bonnes stratégies, l’industrie du tabac a donc du souci à se faire ! Je pense que la France est sur la bonne voie.