Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Août 2018 | Profession
 

Un flot de camions et de voitures dans les deux sens (beaucoup d’Espagnols ont fréquenté notre pays cet été).

Tout un dispositif douanier dont les chasubles siglées « Douane » colorent les postes du péage de Biarritz-la Négresse, en cette fin d’après-midi. Ponctuellement, des véhicules sont invités à rejoindre le parking où les attendent un superbe labrador et son maître-chien. Sous les yeux de témoins attentifs et discrets. Il y a également quelques micros. Des politiques locaux aussi.

Au premier rang, très intéressés à plus d’un titre : Claudine Mora (présidente des buralistes des Pyrénées-Atlantiques / Pays Basque), Jérôme Recapet (Pyrénées-Atlantiques / Béarn-Soule), Pascal Laloubère (Landes). Au cœur du travail de surveillance de la Douane … nous en sommes à la première étape du déplacement de Gérald Darmanin, accompagné de Philippe Coy, sur la route de l’Espagne (voir Lmdt du 29 août).

•• La délégation a été accueillie à ce péage de Biarritz-La-Négresse par Jean-Michel Thillier, directeur général adjoint de la Douane, Serge Puccetti, directeur interrégional, et Patrice François, directeur régional. Et leurs équipes de cadres. Pour une présentation, certes, de l’ensemble des modalités de contrôle utilisées par les agents douaniers mais avec un focus particulier concernant la contrebande et les contrefaçons de tabac.

Gérald Darmanin pose des questions mais écoute et observe, surtout.

•• Puis, le Ministre prend le président des buralistes ainsi que ses collègues à témoin pour s’adresser aux journalistes : « je suis venu dans la région, notamment, pour soutenir le travail des douaniers et rencontrer des buralistes dont leur président national est le régional de l’étape : nous avons notre politique de santé publique mais il faut garantir aux buralistes qu’ils ne vont pas se retrouver sous la concurrence des revendeurs de contrebande. Et il faut arrêter de se dire que trafiquer un peu de tabac … c’est pas grave ! »

•• Un peu plus tard et un peu plus bas, vers l’Espagne. Au péage d’Hendaye : brillante démonstration d’un inspecteur douanier, spécialiste des nombreuses caches inattendues que l’on peut trouver dans un camion transportant du matériel de BTP … ou une Smart, par exemple. « On trouve de tout dans ces caches destinés à des gros trafics, avec d’énormes enjeux financiers … des stupéfiants, des armes, et même maintenant beaucoup de tabac. »

De son côté, Philippe Coy évoque la situation des buralistes avec les députés Florence Lasserre (LR) et Vincent Bru (Modem). Le ministre les interrompt : « vous comprenez pourquoi je souhaite que mes amendements sur les limites de transport par les particuliers soient définitivement adoptés ! » (voir Lmdt du 25 juillet).

•• Ce matin, Gérald Darmanin visite l’établissement du « régional de l’étape » : celui de Philippe Coy à Lescar, près de Pau. Une table-ronde avec des buralistes est prévue.