Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Sep 2019 | Profession
 

Invitée du Grand Jury RTL / LCI / Le Figaro, ce dimanche 22 septembre, la ministre de la Santé s’est exprimée rapidement – et un peu confusément – sur le tabagisme. Pour se féliciter des résultats.

•• « J’avais annoncé une forte hausse parce que nous savons que le prix est le meilleur moyen de faire en sorte que les gens arrêtent de fumer. Et notamment les jeunes. Les résultats sont là.

« Nous avons près de … 2 millions de fumeurs en moins depuis que nous sommes là. C’est énorme, c’est … 1,5 million de fumeurs en moins, exactement. C’est grâce au prix du tabac mais aussi à tout un tas de mesures comme les patchs remboursés. »

•• Concernant la cigarette électronique, Agnès Buzyn a précisé : « nous ne sommes pas dans la même situation qu’aux États-Unis. Nous n’avons pas d’alerte sanitaire particulière. Il peut y avoir des effets secondaires à long terme. Nous ne le savons pas aujourd’hui ».

Elle a tenu à rappeler qu’en France la cigarette électronique est traitée de la même façon que la cigarette classique : « nous avons pris les mêmes mesures que pour les cigarettes : elle est interdite à la vente au moins de 18 ans. Il est interdit de vapoter dans les mêmes lieux … où il est interdit de fumer » (sic).