Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Jan 2018 | International
 

Les Grecs ne fumeraient plus autant …

Selon une étude réalisée à l’échelle européenne – conduite par The European Health Interview Survey (EHIS) et rapportée par The Guardian – en cinq ans la consommation de tabac en Grèce a baissé de façon vertigineuse … sur fond de la crise 

•• Selon les derniers chiffres, le nombre de fumeurs a chuté de 9,6 points au cours des cinq dernières années.

En 2012, 36,7 % des Grecs se déclaraient fumeurs réguliers ou occasionnels. En 2017, ils ne sont plus que 27 % de fumeurs quotidiens.

•• « C’est une chute de près de 2 points par année. C’est un record », détaille le professeur Panagiotis Behrakisa. Autre donnée : la consommation de tabac a été réduite de près de la moitié au cours de la dernière décennie, passant d’environ 35,1 milliards de cigarettes en 2007 à 17,9 milliards en 2016.

•• La crise y serait pour beaucoup … « Les gens n’abandonnent pas tellement pour des raisons de santé mais surtout pour des raisons financières », selon le sociologue, Aliki Mouriki, interrogé par le quotidien.

Alors que le professeur Panagiotis Behrakis pointe, de son côté, que la plus grande baisse a été observée parmi une population aux revenus très élevés.

Aucun expert n’évoquant, de son côté, l’échec des lois anti-tabac (voir Lmdt du 23 juin 2016).