Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
5 Nov 2014 | E-cigarette, International
 

Explosion e-cigAu Royaume-Uni, les chargeurs d’e-cigarettes seraient actuellement responsables de plus d’un incendie par semaine,  selon le Daily Mail du 3 novembre. Déjà,un peu plus de 110 feux auraient été causés par la cigarette électronique depuis trois ans, dont 43 en 2013 et 62 en 2014. La majorité a pris naissance pendant le chargement de la batterie (voir Lmdt des 14 octobre et 10 avril).

Les autorités locales s’interrogent sur les habitudes de chargement des Britanniques qui seraient 2,1 millions à vapoter. La popularité toujours présente de la cigarette électronique, alors que de plus en plus de marques et de revendeurs font leur apparition sur un marché qui n’est pas complètement réglementé, pourrait être une des causes des mauvaises utilisations de l’équipement.

Il faut y ajouter la forte tension des prises électriques britanniques (230 volts) – ou l’emploi d’un autre chargeur ou d’un câble USB destinés  à d’autres appareils – pouvant provoquer un phénomène de surchauffe et une petite explosion. Ainsi, selon les premiers rapports d’enquête, l’homme décédé, en août dernier dans l’incendie de sa maison, n’aurait pas utilisé le chargeur fourni par le fabriquant de sa cigarette électronique (voir Lmdt du 9 août).