Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Mar 2014 | Observatoire
 

Golden HolocaustDeux ans après sa parution aux Etats-Unis, « Golden Holocaust, origins of the cigarette catastrophe and the case of abolition », signé de l’historien et militant anti-tabac Robert Proctor, sort en France (le 20 mars ) en version traduite, chez Equateur Editions. Le titre ne change pas, la couverture est plus « soft » (une cigarette en forme de balle remplace le squelette), la base line plus parlante : « La conspiration des industriels du tabac ».

On attend l’exploitation médiatique … Au moment même où l’évolution de l’acte de fumer, avec l’arrivée notamment de la cigarette électronique, amène le fumeur à opter de par lui-même pour une façon ou une autre (y compris moins nocive) d’assouvir ses envies. Loin des « manipulations » ou autres « conspirations ».

Entre livre d’histoire et réquisitoire, donc, « Golden Holocaust » est le résultat des dix années d’investigation de l’historien sur les « tobacco documents », le demi-siècle d’archives des grands cigarettiers américains tombés dans le domaine public en 1990. Le livre ayant alimenté une série de reportages sensationnalistes sur la « théorie du complot » : Le Monde avec une série de double-page à sa sortie en février 2012 puis à l’occasion de la Journée mondiale du tabac 2012 (voir Lemondedutabac des 27 février, 27 mai et 2 juin 2002) ; les documentaires « Nos gosses sous intox » sur Canal + (voir Lemondedutabac des 9, 13 et 17 avril 2013) ou « Compléments d’enquête » sur France 2 (voir Lemondedutabac du 3 mai 2013).

L’éditeur français est un philosophe, maître de conférence à l’Ecole Normale Supérieure, dont une partie des recherches est axée sur « la production de l’ignorance et les instrumentalisations du doute ». La présentation française du livre annonce « un portrait terrifiant des industriels du tabac », « des histoires inédites de fraude et de tromperie » et « les arguments les plus solides en faveur de l’interdiction de vendre et de fabriquer des cigarettes ».

On attend l’exploitation médiatique, comme on vous disait …