Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Nov 2017 | L'Info
 

Les participants à la réunion ont été accueillis par Marie Lajus (préfète de l’Ariège), après que Gérald Darmanin ait déclaré : « je vous avais promis à votre Congrès de venir en Ariège. En ce moment, j’ai quatre textes en discussion au Parlement, je n’ai pu libérer que ce dimanche ».

La table-ronde organisée ce matin à la préfecture de Foix entre le ministre de l’Action et des Comptes publics et une délégation de frontaliers (voir Lmdt de ce jour) a donné lieu à un échange complet sur la vie quotidienne des buralistes et leurs attentes à la veille de l’augmentation des prix.

Tous les sujets ont été abordés : du marché parallèle bien sûr, jusqu’aux difficultés de l’activité presse en passant par les jeux, la cigarette électronique et les obstacles à la modernisation. En fonction des questions du Ministre, les échanges ont été extrêmement précis et les témoignages des buralistes ruraux se sont croisés avec celui d’un collègue du centre de Toulouse.

En introduction, Philippe Coy a précisé : « nous ne voulons pas que la profession soit sous transfusion, mais nous demandons de programmer avec vous une véritable transformation du métier de buraliste ». Le Ministre et le président de la Confédération sont convenus du fait que la négociation devait continuer et s’approfondir sur certains points, notamment les jeux.

Gérald Darmanin était accompagné de Rodolphe Gintz (Directeur général de la Douane) et Jérôme Fournel (Directeur de cabinet du Ministre).

Le Ministre a demandé à Philippe Coy de l’accompagner, cet après-midi, dans la visite du dispositif douanier mis en place dans le département.