Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Mar 2021 | Pression normative
 

L’Assemblée nationale a adopté, hier, un texte qui interdit explicitement la vente de cartouches de gaz hilarant.

En fait, ces cartouches (voire ces bonbonnes) de protoxyde d’azote – normalement utilisées pour le siphon de crèmes Chantilly, par exemple – sont détournées de leur usage pour leur effet dit de « gaz hilarant ». Un produit dénoncé sur le site de la Mildeca pour son usage par des jeunes en quête d’un produit euphorisant rapide.

A donc été adoptée, à l’unanimité, une proposition de loi interdisant notamment la vente de cartouches de protoxyde d’azote dans les bars, les établissements de nuit, les foires commerciales ou les endroits où son usage serait récréatif.

Dans la foulée, Valérie Six (UDI, Nord) a fait voter un amendement précisant que cette interdiction à la vente concernait aussi les bureaux de tabac (voir 30 octobre 2020) et les stations-service. À la clé: une amende de 15 000 euros.