Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Nov 2018 | Trafic
 

Les militaires du PGHM (Peloton de Gendarmerie de haute-Montagne) sont souvent sollicités comme renfort spécialisé sur des opérations conjointes avec les douanes, à la frontière franco-andorrane. Car, paradoxalement, avec l’hiver, ces passages par la montagne s’intensifient.  

•• Dimanche 28 octobre, sur le secteur du Porta (Pyrénées-Orientales), un homme, suspecté d’être un contrebandier de cigarettes, avait été découvert par les secours andorrans. Très mal en point, il avait été transporté au centre hospitalier de la Principauté.

Dès le lendemain matin, le PGHM s’est rendu sur le terrain pour effectuer des investigations.

•• Deux gendarmes quadrillant les pentes qui surplombent les sources de l’Ariège sont alors tombés presque nez à nez avec quatre individus, portant des colis sur le dos.

Ces derniers ont alors stoppé net, avant de rebrousser chemin à vive allure vers le Pas de la Case. Au bout d’une heure de poursuite, les gendarmes ont retrouvé un sac, sous la neige, contenant pas moins de 100 cartouches de cigarettes.

•• Malgré l’hiver qui avance à grands pas, les contrebandiers de tabac sont de plus en plus nombreux à emprunter cet itinéraire montagneux quasi inaccessible, dangereux, mais où il est plus facile d’échapper aux douaniers et aux gendarmes.

En janvier dernier, les militaires du PGHM avaient secouru sur ce secteur un trafiquant de cigarettes en détresse qui avait lui-même donné l’alerte. Son chargement avait aussi été saisi (voir Lmdt du 16 janvier).

•• Deux remarques, en passant : cet exemple nous rappelle à point nommé que la coopération douanière franco-andorrane, mise en place ce printemps, doit encore être renforcée (voir Lmdt du 7 avril).

Et il est curieux de constater qu’aucune association ne s’intéresse encore aux pauvres hères qui courent ainsi dans la montagne, en pliant sous leurs charges de tabac, pour le compte de réseaux de trafiquants : un véritable esclavage humain (voir Lmdt des 27 septembre, 23 août).