Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Nov 2018 | L'essentiel, Trafic
 

Le contrebandier, trouvé mal en point dans la neige à la frontière franco-andorrane il y a une semaine, est décédé (voir Lmdt du 2 novembre). 

Selon La Dépêche du Midi, la police d’Andorre et la gendarmerie française travaillent à identifier cet homme apparemment d’origine maghrébine, mort d’hypothermie à l’hôpital d’Andorre-la-Vieille.

L’autopsie pratiquée a confirmé qu’il avait été victime du froid.

•• L’individu n’avait – comme c’est le plus souvent le cas pour les passeurs de tabac exploités par les réseaux de trafiquants – aucune pièce d’identité sur lui.

Dans l’attente, le corps restera à la morgue d’Andorre : s’il n’est pas identifié ou que personne ne le réclame, le tribunal andorran autorisera l’incinération.

•• Comme nous l’avons déjà écrit, ici-même, il est curieux de constater qu’aucune association ne s’intéresse encore au sort de ces pauvres hères qui courent ainsi dans la montagne en pliant sous leurs charges de tabac illégal, pour le compte de réseaux de trafiquants : un véritable esclavage humain (voir Lmdt desdes 27 septembre23 août et 16 janvier).