Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Déc 2020 | Trafic
 

Depuis ce matin, Europe 1 passe en boucle dans ses éditions une information  : la hausse des ventes de cigarettes, cette année, devrait tourner autour de 12 % en valeur (voir 12 et 16 décembre).

•• Commentaire du média : La France s’est confinée et les fumeurs n’ont pu s’approvisionner à l’étranger. Ce sont autant de clients qui, par la force des choses, se rabattent sur les buralistes français (…) Le phénomène s’est reproduit au deuxième confinement mais pas dans les mêmes proportions (…)

Les ventes en volume ne vont pas baisser cette année alors que c’est classique quand le prix du paquet grimpe, ce qui a été le cas en mars et en novembre (…) Celui qui se frotte les mains c’est l’État qui prélève 82 % de taxes sur chaque paquet.

•• Témoignage d’une buraliste en Ariège (la dernière avant la frontière andorrane) : « on a fait quatre plus tabac, surtout en avril. On devait aller se réapprovisionner toutes les semaines, c’était de la folie, la queue sur le trottoir. Lors du second confinement, on a fait 20 % de plus à peu près ».

•• Commentaire de Gérard Maury (président des buralistes de l’Ariège) : « ce qu’il faut regarder ce sont les volumes, c’est colossal. Ça nous a servi, le marché parallèle on l’estimait à 25 % et on nous disait « vous exagérez ». Mais dans des endroits comme chez nous c’est bien plus, jusqu’à 50 % parfois ».