Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Mai 2020 | Observatoire
 

La Confédération des commerçants de France regrette que l’opération « French Days » (voir ce jour), initialement prévue pendant le confinement, n’ait pas été annulée, par solidarité avec les commerçants indépendants « qui ne peuvent pas effectuer de telles remises en raison de leur modèle économique, leurs marges et leurs coefficients de revente ».

« Depuis plus de huit semaines, les commerçants indépendants ont été fermés et ne peuvent pas lutter contre une telle concurrence fondée sur une politique de prix très agressive ! »

•• Dans son communiqué, la CDF rappelle avoir demandé « un report de la date des soldes entre le 22 et le 29 juillet ainsi qu’une limitation des promotions ».

Pour l’heure, le ministre de l’Économie, n’a pas tranché à ce sujet, même s’il s’était dit favorable à un report des soldes d’été.

•• Concernant les promotions, la CDF demande aux enseignes qui les pratiquent de le faire avec discrétion et « sans publicité outrageuse ». « Les conséquences de telles pratiques vont s’avérer désastreuses pour les commerçants indépendants, qui vont disparaître peu à peu, ne pouvant survivre au post-confinement et aux pratiques du « chacun pour soi » des grandes enseignes du commerce ».