Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Juin 2017 | Institutions
 

Plébiscité par ses collègues du groupe parlementaire de « La République en Marche », le député de la 1ère circonscription de Loire-Atlantique a été élu président de l’Assemblée nationale, ce mardi 27 juin. Le voilà désormais quatrième personnage de la République.

•• Ces derniers mois, il est intervenu deux fois sur le volet « buralistes ».

Par le biais d’une question écrite sur la situation des buralistes alors que les nouvelles taxes étaient en discussion. Il défendait notamment l’attribution de nouvelles missions prioritaires en accord avec l’État, comme les relais poste (voir Lmdt du 16 novembre 2016).

On le compte parmi les co-signataires d’un amendement sur la traçabilité du tabac, déposé par Bruno Le Roux (voir Lmdt du 6 mars 2017).

•• Il n’est pas particulièrement monté au créneau, lors du débat sur le paquet neutre, mais on notera qu’il a toujours entretenu un dialogue libre et courtois avec les élus de la chambre syndicale des buralistes de la Loire-Atlantique.

 •• Lors des débats télévisés de la primaire de la gauche, il a pris position pour « une exclusivité de la commercialisation du cannabis sur le modèle des débits de tabac ».