Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Juil 2018 | Profession
 

Dans une question écrite du 26 juin, la députée Corinne Vignon (REM, Haute-Garonne) interpelle Gérald Darmanin sur l’impact négatif pour l’activité des buralistes de la mise en place du nouveau forfait post-stationnement (FPS).

« La profession avait déjà souffert des procédures de télé-règlements sur Internet, cette réforme du stationnement est de nature à fragiliser davantage leur situation.

« Dans la perspective d’opérer un rééquilibrage et afin d’améliorer l’efficacité du recouvrement des collectivités en s’appuyant sur un réseau de collecte dense, ne serait-il pas opportun de permette aux buralistes de percevoir la redevance au même titre que tout autre prestataire ? 

« En complément, les buralistes pourraient mettre à disposition des usagers les moyens prévus par la loi – formulaires ou terminaux spécifiques – pour contester la redevance. Cette disposition permettrait de soulager les administrations qui en ont la charge. »