Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Jan 2018 | Profession
 

Benjamin Griveaux, porte-parole du Gouvernement, a réfuté sur CNews, ce mardi 16 janvier, les accusations d’une politique « faite pour les riches ». La polémique ayant été relancée par la publication de l’étude de l’OFCE (voir Lmdt du 16 janvier).

Argument à l’appui : la fiscalité du tabac dont l’augmentation des prix au mois de mars (1 euro le paquet) est considérée comme particulièrement défavorable pour les budgets modestes. Et c’est bien une mesure fiscale qui provoque cette forte hausse.

Mais le porte-parole du Gouvernement n’a qu’une parole : « La preuve a été faite par le passé que quand le prix du tabac augmente, la consommation baisse. Ça c’est la preuve. »

À voir.