Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Oct 2019 | Profession
 

Site de référence des analystes financiers, l’Agefi (Agence économique et financière) fait de premiers retours, ce matin, sur les réactions des analystes financiers et investisseurs potentiels auxquels le dossier de privatisation de la FDJ est présenté, ces jours-ci (voir Lmdt des 23 et 18 octobre). 

Selon les analystes consultés, la valeur du groupe FDJ oscillerait autour de 4 milliards d’euros.

•• Par exemple, les analystes de HSBC ont défini une fourchette – « la plus pertinente compte tenu de la nature de l’activité du groupe et de ses flux de résultats relativement prévisibles » – allant de 3,5 à 4,6 milliards d’euros.

•• Selon Oddo BHF qui relève que la nouvelle réglementation prévue par la loi Pacte « offre une visibilité sur le long terme, en garantissant à FDJ son statut actuel d’opérateur unique de la loterie et des paris sportifs physiques en France pendant 25 ans », l’opérateur vaut entre 3,3 et 4,5 milliards d’euros.

•• Alors que les analystes d’Exane BNP Paribas calculent une valeur terminale de la FDJ, en 2045, de 6,4 milliards d’euros.

•• « FDJ sera un gros payeur de dividende » estime, par ailleurs, HSBC : « le groupe prévoit de reverser 80 % de son bénéfice net chaque année ».

•• Rappelons que les buralistes-détaillants seront appelés à souscrire des actions à des conditions avantageuses entre les 7 et 20 novembre (voir Lmdt des 9 et 13 octobre).