Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
9 Nov 2019 | Profession
 

Depuis jeudi dernier et jusqu’au mardi 19 novembre (20 heures), particuliers, salariés, détaillants et investisseurs peuvent souscrire des actions de la Française des Jeux (voir 7 novembre). Les premières informations distillées sur le sujet sont positives.

En effet, hier après-midi, l’Agence des Participations de l’État (APE) a fait savoir à l’AFP qu’en moins de deux jours « les particuliers ont déjà demandé pour environ 200 millions d’euros d’actions » (…) « soit un tiers de la tranche qui leur est allouée. »

Dans un tel contexte, le fait qu’une « allocation prioritaire » soit réservée aux détaillants – comme l’a négocié la Confédération – prend tout son sens.

•• Concernant les investisseurs institutionnels, « le livre d’ordres a été entièrement couvert dès les premières heures » a déclaré l’APE qui s’avance à qualifier de « très positif » le démarrage de l’opération.

•• Suffisamment positif pour que « la foire aux gogos » soit lancée : l’Autorité des Marchés financiers (AMF) met en garde contre des sites Internet frauduleux (reprenant les logos FDJ et de journaux économiques) qui proposent d’acheter des actions en ligne avec des formules mirobolantes genre « une opportunité en or » ou « la bonne affaire de l’année ».

Outre le fait que la communication financière soit strictement réglementée, il est utile de rappeler que les ordres d’achat passent par un circuit bancaire agréé.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.