Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Oct 2018 | Profession
 

L’opération « Mission Patrimoine » a déjà atteint son objectif minimum en récoltant 15 millions d’euros pour financer la sauvegarde du patrimoine français, a annoncé mercredi la Française des Jeux (FDJ), reprend l’AFP (voir Lmdt du 10 octobre).

« L’objectif premier d’atteindre 15 millions de redistribution au bénéfice du patrimoine en péril est atteint », s’est félicitée la FDJ dans un communiqué.

•• « Nous sommes très satisfaits des chiffres que nous avons aujourd’hui », s’est félicitée Stéphane Pallez, présidente directrice générale de la FDJ, lors d’une conférence de presse. L’objectif minimum de 15 millions d’euros est atteint, mais « la mission n’est pas accomplie », a-t-elle ajouté. Environ 40% des tickets à gratter sont encore à vendre. La FDJ pense les épuiser peu après les fêtes de fin d’année.

•• La présence de Stéphane Bern comme ambassadeur du projet « a été un élément absolument déterminant » au succès de l’opération, selon Mme Pallez. L’animateur, qui a un temps menacé de claquer la porte de sa mission sur le patrimoine, souhaite « continuer », a-t-elle assuré.

•• La FDJ, qui détient le monopole des jeux de tirage et de grattage en France, envisage une nouvelle opération en faveur du patrimoine en 2019, a annoncé Mme Pallez.

« 86 % des Français soutiennent la position de Stéphane Bern de renforcer le financement du patrimoine local par rapport au patrimoine national », selon une étude commandée par la FDJ, qui précise également que « 79 % des Français estiment que les jeux Mission Patrimoine représentent un mode de financement innovant ».