Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Mar 2021 | Profession
 

« Garde ton corps » : cette application qui recense les lieux de refuges – en cas de harcèlement de rue ou d’agression – compte dans la métropole lilloise une cinquantaine de lieux référencés, comme des pharmacies, des restaurants mais aussi des buralistes, rapporte France Bleu

La FDJ s’est, en effet, associée au dispositif pour recenser les buralistes pouvant faire office de refuge.

•• L’application existe déjà dans plusieurs villes comme à Marseille, Toulouse ou encore Paris. Elle permet d’envoyer sa géolocalisation en temps réel à des contacts favoris, de trouver un lieu de refuge ou encore d’envoyer un sms avec la géolocalisation en cas de danger.

C’est d’ailleurs après avoir subi elle-même du harcèlement de rue que Pauline Vanderquand a eu l’idée de créer l’application. « Vous pouvez cliquer sur la fonctionnalité lâche moi, et ça vous indique le commerce le plus proche pour demander refuge. À l’origine c’était les bars, les restaurants, les boites de nuit. On a donc ouvert aux bar-tabac, aux pharmacies, fleuristes et supermarchés. Tout commerce est le bienvenu auprès de la communauté. »

•• Un buraliste lillois qui a rejoint cette communauté a déjà servi de lieu de refuge, comme il le rapporte à France Bleu : « j’ai déjà connu ça sur Tourcoing. Une cliente était en train de se faire tabasser par son copain et elle est venue se réfugier un matin à 7 heures 30, nous étions les seuls ouverts à cette heure-là. J’ai appelé la police. Heureusement qu’on était ouvert, ça aurait fini comment pour cette fille ».