Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Sep 2018 | Profession
 

En Normandie, douze sites sont inscrits parmi les monuments de « Mission Patrimoine » et deux figurent sur les tickets à gratter (le Mont-Saint-Michel et le château de Carneville). Mais les buralistes de Cherbourg ont trouvé le démarrage timide, ce lundi, jour de coup d’envoi.

•• « C’est la première fois que l’on voit des tickets de grattage aussi onéreux », pour Frédéric Mercier, qui tient le Maryland sur les quais de Cherbourg.

« C’est une somme, c’est sûr, mais le Millionnaire qui est déjà à 10 euros part quand même » constate Emmanuelle Lalande, au bar-tabac Les Arcades.

•• « Ce sont des habitués, des gratteurs, qui me l’ont réclamé » constate Michèle Olivier, du bar-presse Le Brumaire.

Elle doute, pour sa part, que les joueurs soient sensibles au patrimoine : « c’est plutôt l’appât du gain, il y a quand même une grosse somme ». L’un de ceux qui ont tenté leur chance, en ce premier jour, est reparti avec un gain de 50 euros. « Il faudra attendre une petite semaine pour tirer un premier bilan » estime la buraliste, comptant sur le tirage spécial du Loto du 14 septembre.