Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Sep 2018 | Profession
 

Avec 14 millions d’euros, le « Loto du patrimoine », a engrangé 30% de mises en plus par rapport à un tirage classique du loto, a annoncé samedi à l’AFP la PDG de la Française des jeux (FDJ).

Un gagnant a remporté vendredi soir le jackpot de 13 millions d’euros (voir Lmdt du 15 septembre).

•• « 2,5 millions de Français ont joué au Super Loto Mission Patrimoine », qui vise à financer la rénovation de monuments dans toute la France, s’est félicitée Stéphane Pallez dans une déclaration à l’AFP.

« Uniquement grâce à ce tirage, grâce à la mobilisation des Français, c’est plus de 3,5 millions d’euros qui vont financer le patrimoine français en péril », a expliqué Mme Pallez.

Outre le loto, l’opération, pilotée par l’animateur Stéphane Bern, comprend un jeu de grattage, dont plus de 2,5 millions de tickets ont été vendus, selon la FDJ (voir Lmdt du 14 septembre).

•• Les futures recettes, estimées à 15 à 20 millions d’euros selon la FDJ, viendront abonder un fonds spécial dédié à des monuments « emblématiques » en péril, sur quelque 270 sélectionnés.

Les premiers chèques ont été remis samedi aux communes concernées. Comme à Fort-Cigogne (Finistère) où la remise s’est faite en présence de la présidente de la fédération des buralistes de Bretagne, Odile Le Ny. Celle-ci était accompagnée de Stéphane Roudaut (président de la chambre syndicale du Finistère) et de Jean-Yves Caoudal (ancien président du Finistère).