Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Août 2018 | Profession
 

L’un des événements de la rentrée.

C’est à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine que la Française des Jeux lance auprès du grand public un jeu de grattage et un Super Loto dont une partie des mises sera affectée à la restauration et la sauvegarde des monuments français en péril (voir Lmdt des 20 avril, 30 mai et 5 juin).

Parmi les 250 projets recensés, 18 projets emblématiques, représentant chaque grande région française, vont bénéficier d’un soutien financier de la part de la FDJ, via la Fondation du patrimoine.

•• Lancé dès le 3 septembre, le jeu de grattage éphémère « Mission Patrimoine » se déclinera en trois versions. Chacune met à l’honneur 13 projets emblématiques identifiés dans le cadre de la Mission Stéphane Bern.

Une offre complètement inédite, donc, qui se présente sous la forme d’un ticket au grand format, vendu à 15 euros avec de nombreuses zones à gratter. Elle permet de gagner jusqu’à 1,5 million d’euros, soit le gain maximum le plus élevé jamais proposé par un jeu de grattage.

Les cibles identifiées sont très larges : du joueur habituel de grattage à la recherche de nouveauté au non-joueur qui pourrait être séduit par cette cause fédératrice. Pour chaque ticket acheté, 1,52 euro sera reversé à la Fondation du patrimoine.

•• Le Super Loto du vendredi 14 septembre – dont le bulletin événementiel est inspiré du jeu de grattage – mettra en jeu un jackpot de 13 millions d’euros minimum et 50 codes gagnants à 20 000 euros.

C’est une occasion inédite de convaincre de nouveaux joueurs. Pour chaque grille jouée, 0,75 euro sera reversé à la Fondation du patrimoine.

•• Le point de vente sera entièrement dédié à ces deux offres, pendant deux semaines. En plus du dispositif PLV, une puissante campagne de communication relaiera l’opération à la télévision, en radio et sur Internet pour mobiliser les Français puis les remercier.

Un dispositif événementiel sera également déployé dans certains sites, lors des Journées européennes du patrimoine des 15 et 16 septembre.

•• « L’objectif est de mobiliser très largement les Français, avec une double ambition : la première étant d’assurer le succès commercial de l’opération afin de générer les prélèvements attendus (entre 15 et 20 millions d’euros) ; la seconde de valoriser l’engagement sociétal de la FDJ et son modèle de redistribution, inscrit dans son ADN depuis ses origines » selon Pauline Fieux, Chef de projet marketing Mission Patrimoine chez l’opérateur de jeux.