Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Juil 2020 | Profession
 

La Française des Jeux relance son jeu de grattage culte « Dédé », huit ans après sa dernière commercialisation. Le jeu est disponible dans l’ensemble des points de vente et en ligne. Avec une mise fixée à 1 euro, il permet de remporter jusqu’à 1 000 euros.

Le célèbre cochon de FDJ est apparu pour la première fois en 2001, dans le spot publicitaire dédié au lancement du ticket à gratter « Jeu de l’oie ». Cette publicité a permis au cochon de récupérer le surnom qu’il a aujourd’hui grâce à sa réplique emblématique « Déééédéééé », qui a marqué l’esprit du grand public.

•• Suite à ce succès, un premier ticket à l’effigie de la mascotte a été lancé en 2002, puis décliné en séries de tickets à partir de 2004, dans lesquelles Dédé a vécu plein d’aventures : ski, alpinisme, tennis, agriculture, cuisine, peinture, rodéo … Au total, près de soixante éditions différentes ont été lancées.

La saga « Dédé » a participé à la popularisation des tickets à gratter en France et le cochon est même devenu l’une des figures marquantes de l’entreprise, avec Morpion notamment.

•• La commercialisation s’est finalement arrêtée en 2012 avant de reprendre aujourd’hui avec trois nouveaux tickets, fidèles aux caractéristiques qui ont rendu cette mascotte célèbre. La mécanique, simple et ludique, reste identique aux anciennes versions du ticket.

Le joueur doit gratter « des dés ». Si pour un même lancer, l’addition des deux dés est égale à 7, il remporte le gain associé.

•• Pour FDJ, il s’agit de continuer à développer son modèle de jeu grand public, en proposant un jeu « entrée de gamme » très accessible dans une logique de découverte et en ravivant l’esprit de tous les nostalgiques.