Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Juil 2018 | Profession
 

Un heureux gagnant du tirage de l’EuroMillions My Million, du 4 mai dernier avait jusqu’à ce mercredi 5 juillet minuit pour se manifester, et récupérer son gain d’un million d’euros (voir Lmdt du 30 juin). C’est fini. !

Et ce n’est pas faute de mobilisation de la Française des Jeux – il pouvait se rendre dans n’importe quel point de vente – ni de la buraliste où le ticket a été validé.

•• « Cela arrive souvent que les clients oublient de venir retirer leurs gains, mais pas pour des sommes si importantes », explique la buraliste de la Civette Médicis à Lieusaint (Seine-et-Marne) à LCI. Catherine Ligner a donc pris l’initiative de poster six affiches aux endroits stratégiques de sa boutique, « si jamais un (ou une) habitué a oublié un ticket dans un sac à main ou au fond d’une poche ».

•• Elle espérait donc qu’un client régulier ayant oublié son ticket quelque part le présente, avant qu’il ne soit trop tard. Sauf que dans ce grand centre commercial très fréquenté, le vainqueur peut venir de très loin. « L’an dernier, un client de Meaux a remporté 18 000 euros chez nous, à plus de 50 kilomètres d’ici », rapporte la buraliste.

•• De son côté, la Française des Jeux a estimé ne pas pouvoir faire plus en publiant le nom de la commune et du point de vente.

Si le gagnant ne s’est toujours pas manifesté … d’autres ont tenté leur chance en se réclamant vainqueurs. « On a reçu une dizaine de coups de fils de personnes disant être bénéficiaires du gain, mais comme par hasard aucune d’entre elles n’avait son ticket justificatif », s’amuse une conseillère FDJ.