Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Sep 2018 | Profession
 

Le gérant d’un bar-tabac de Villeparisis a été condamné par le tribunal correctionnel de Meaux (Seine-et-Marne), ce mercredi 12 septembre, à 60 jours-amendes à 60 euros, pour vol.

Ce père de famille de 30 ans, jamais condamné par le passé, avait « oublié », le 11 février dernier, de verser un gain de 23 471 euros à un gagnant du loto.

Ce jour-là, un joueur de Villeparisis – lui aussi commerçant dans la ville – lui avait tendu son ticket de loto, pour vérifier s’il a remporté quelque chose, raconte Le Parisien. Le buraliste découvre alors que son client a gagné 25 031 euros.

•• Il s’était éloigné avec le ticket en main, indiquant au gagnant qu’il y avait trop de monde à la caisse et qu’il devait revenir. Mais le buraliste devait bien verser 1 560 euros en liquide au titulaire du ticket et introduit les coordonnées bancaires de son père dans la machine … afin de virer le reste des gains.

•• Intrigué, le client avait contacté la Française des Jeux, pour signaler que le buraliste ne lui avait pas rendu son ticket. Le pot aux roses découvert, la FDJ avait suspendu l’agrément du buraliste, une enquête de police était déclenchée et la victime remboursée par le gérant.

•• Son avocate a demandé l’exclusion de la condamnation du casier judiciaire, afin de permettre à son client de poursuivre son activité de gérant de bar-tabac. : « avec la suspension de l’autorisation de la Française des jeux, son chiffre d’affaires a déjà chuté ».

« C’est typiquement l’appât du gain », a estimé le parquet, qui avait demandé six mois de prison avec sursis et une amende de 700 euros.