Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Déc 2020 | Profession
 

escroquerie FDJTreize buralistes de La Rochelle, Aytré, Angoulins – et d’autres communes de l’agglomération – ont été victimes de la manœuvre de deux individus qui, le week end dernier, sont parvenus à ne pas régler les montants de paris « Parions sport ».

Une sorte de vol à l’astuce dont le préjudice global est estimé entre 6 500 et 10 500 euros, soit de l’ordre de 500 à 800 euros pour chaque établissement. Réunis dans un collectif, ils ont déposé plainte au commissariat de La Rochelle en début de semaine, explique Sud-Ouest.

•• Témoignage d’un buraliste au quotidien régional : deux « parieurs » sont arrivés munis du QR code de l’application « Parions sport », affiché à l’écran de leur téléphone portable, pour parier sur des matchs en cours.

Ils ont alors présenté à la lecture du terminal autant de QR différents que de paris réalisés. À chaque fois, un ticket est édité récapitulant la nature de chaque pari et le montant dû au buraliste. Mais au moment de payer le tout, la carte de paiement … n’a pas fonctionné et les deux sont alors sortis prétextant aller chercher du liquide … sauf qu’ils ne reviendront jamais.

•• Et comme le terminal de la FDJ ne permet pas d’annuler immédiatement les paris d’un match commencé – et que le montant des paris n’apparaît pas à ses propres yeux – le buraliste s’est retrouvé sans parade et n’a pu récupérer son argent quand il a compris qu’il avait affaire à des aigrefins.

Sachant que si l’un de leurs paris avait été gagnant , ils seraient fort probablement revenus sur place pour toucher leur gain et payer leurs paris en faisant amende honorable auprès du buraliste. C’est une technique éprouvée, semble-t-il.

•• Ce week-end là, une douzaine d’autres collègues ont donc été confrontés au même stratagème. Depuis, la FDJ a fait savoir que la procédure allait être revue, tout en multipliant aussi les messages de prudence aux buralistes. « Ce ne serait tout de même pas compliqué d’interdire les paris une fois la rencontre commencée, cela se fait bien avec le PMU » rétorque l’un des buralistes dans Sud-Ouest.