Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Juin 2020 | Profession
 

Prudence et volontarisme … En amont de l’assemblée générale du groupe FDJ (voir 18 juin), Stéphane Pallez a accordé une interview aux Échos sur les premiers signes de reprise en phase de déconfinement. Extraits. 

•• « L’ensemble de notre réseau est ouvert avec le passage de l’Ile-de-France en zone verte. D’ailleurs, nous constatons le retour de nos clients. La reprise est tout à fait significative pour les jeux de loterie, sachant que le jeu Amigo est à nouveau proposé. Pour les paris sportifs, qui ont été à l’arrêt avec la suspension des compétitions, c’est plus progressif. Mais la reprise est très significative (…)

•• « L’activité perdue ne peut pas être compensée. Et s’agissant du pari sportif, l’année 2020 n’est pas celle qu’elle devait être. Il devait y avoir notamment un Euro de football … D’une manière générale, je reste prudente.

« Il y a deux facteurs qui nous échappent : aurons-nous ou pas une deuxième vague de l’épidémie ? Quel sera l’effet de la récession sur l’emploi, les comportements ? Nous n’avons pas connu dans un passé récent une récession de 11 %. La situation est bien plus grave qu’en 2008. Il faut que chacun agisse à son niveau, surtout ceux qui sont en capacité d’investir. C’est ce que nous allons continuer de faire (…)

•• « Le numérique était déjà stratégique et il est au cœur de notre plan d’entreprise à horizon 2025. Pour nous, la crise sanitaire est à cet égard une confirmation. Pour autant, il est évident qu’il faut se poser de nouvelles questions : que doit-on approfondir ? Que faut-il accélérer ? (…) Nous ne sommes pas dans une logique opposant le réseau qui représente 95 % de nos mises et le « en ligne », car nos clients veulent les deux.

•• « De ce point de vue, nos intérêts sont parfaitement alignés avec ceux des détaillants. Nous les avons soutenus pendant la crise, notamment en suspendant les prélèvements pour les points de vente fermés, et en distribuant à tous des masques.

« Nous réfléchissons maintenant à la manière de les accompagner dans la durée et de soutenir la reprise. À court terme, c’est-à-dire dès le lundi 22 juin nous lançons une grande campagne – affichage et radio – qui mettra en avant notre réseau (…).