Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Juin 2020 | Profession
 

Un buraliste du 15ème arrondissement à Marseille a tenté, entre avril et octobre 2017, de détourner 34 000 euros de mises FDJ. Un vol qu’a rapidement constaté l’opérateur.

Trois mises en demeure de la FDJ n’y feront rien.

•• Elles ont, dès lors, débouché sur une plainte avec constitution de partie civile. À la barre du tribunal, le prévenu devait répondre d’abus de confiance. Lui, s’est défendu en affirmant : « je ne savais pas que je devais ces sommes ». Il a également expliqué avoir été « dépassé ».

Sa sœur a avancé qu’il aurait été victime d’un employé indélicat. Un double discours qui n’a pas convaincu le tribunal, d’autant qu’aucune trace de ce fameux salarié n’a été retrouvée.

•• L’avocat de la FDJ a expliqué que les détaillants « … savent très bien que ces sommes-là ne leur appartiennent pas ». Et de préciser que si chaque détaillant s’amuse à détourner 1 000 euros, c’est d’un « trou » de 30 millions d’euros dont va souffrir la FDJ.

Le buraliste a finalement écopé de six mois de prison assortis d’un sursis probatoire de dix-huit mois. À commencer par un remboursement rapide de la FDJ.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.