Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Juin 2018 | Profession
 

La Française des Jeux a pour objectif de réaliser 200 millions d’euros de mises sur la Coupe du Monde 2018 (174 millions d’euros sur l’Euro 2016, 192 millions d’euros sur la Coupe du Monde 2014), annonce un communiqué.

La mobilisation se présente à la hauteur de l’événement.

•• Améliorer l’accès de l’offre

En point de vente, ParionsSport lance une nouvelle version de son application « ParionsSport point de vente » et initie le déploiement de 1 000 bornes dédiées dans son réseau physique. Elles proposent jusqu’à 18 sports et jusqu’à 30 paris par match à partir de la création d’un « compte joueur point de vente ».

Chaque client peut ainsi gérer son compte de manière autonome et gagner du temps sur la validation de sa prise de jeu. Par ce biais, le client bénéficie d’un bonus de bienvenue pouvant aller jusqu’à 30 euros.

•• Une offre enrichie

L’application « ParionsSport point de vente » inclut 7 nouvelles formules de paris football et (donc 30 paris par match). Le nombre de paris jouables dans un combiné augmente également de 8 à 15 matchs.

Les cotes sont boostées sur les grosses affiches du jour (buteur, face-à-face, score exact) et sur les paris événementiels (vainqueur, buteur, qualification 8e de finale). Chaque jour, des Combi sont proposés avec un gain boosté jusqu’à + 20 %.

LotoFoot propose un Super Pactole de 3 millions d’euros le 15 juin, puis 4 pactoles de 500 000 euros.

•• Animations points de vente

ParionsSport met ses 27 000 points de vente aux couleurs du Mondial. Avec le souhait de faire profiter parieurs et supporteurs, comme le grand public, de l’effervescence de la compétition en créant des rendez-vous de convivialité soutenus par le kit du supporteur (calendrier des rencontres, PLV, ardoise du patron, etc.). À Paris, le FanBoat (port de la Rapée) ouvre un lieu de vie, festif et gratuit, pour suivre les rencontres et parier.

•• Campagne TV et réseaux sociaux

ParionsSport s’appuie sur l’humour traditionnel des campagnes FDJ pour mettre en avant l’appli « ParionsSport point de vente ». Cette campagne met en scène la signature de marque : « encore plus dans le match ». 1,8 million de coupons promotionnels sur les paris à cote seront par ailleurs diffusés dans le réseau FDJ, en print et digital.

Sur les réseaux sociaux, Thomas Thouroude est l’un des animateurs proposant un suivi décalé de l’actualité avec des invités surprises. En complément, 3 mini-films seront réalisés en association avec So Foot, encore diffusés sur les réseaux sociaux. Sans oublier le partenariat avec Mon Petit Gazon, le jeu de pronostic évènementiel.

•• Campagne de prévention

La Française des Jeux s’appuie sur la médiatisation du rendez-vous mondial pour rappeler que le jeu d’argent des mineurs est interdit.

Avec pour message décliné en réseau physique ou internet ou encore le FanBoat : « Moins de 18 ans, le sport on le vit, le pari on oublie ». La campagne de prévention de l’Arjel sur le jeu excessif sera présente sur ces mêmes canaux.

Enfin, FDJ – membre de la Plateforme Nationale de lutte contre la manipulation des compétitions sportives et, à l’international, membre fondateur de l’association de loteries G.L.M.S – va opérer un monitoring accru sur les rencontres de la Coupe du Monde.