Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Juil 2019 | Profession
 

Dans un communiqué de ce jour sur le bilan d’activité du premier semestre, la Française des Jeux annonce une progression des mises à̀ 8,420 milliards d’euros ainsi qu’une hausse du chiffre d’affaires à 944 millions d’euros.

•• Chiffre d’affaires en hausse de +5 % à 944 millions euros avec des mises en progression sur tous les segments d’activité

Progression des mises sur tous les segments d’activité : + 7 % à 8,420 milliards d’euros.

Loterie +5 % à 6,610 milliards d’euros, dont les jeux de grattage + 8 % à 4,056 milliards d’euros, les jeux de tirage +2 % à 2,553 milliards d’euros, et les paris sportifs + 15 % à 1,810 milliard d’euros.

Poursuite de la forte croissance des mises numérisées : + 40 % à 1,652 milliard d’euros, un niveau identique à̀ celui enregistré sur l’ensemble de l’exercice 2017

Dynamisme du réseau de points de vente : hausse des mises de +6 % à 7,916 milliards d’euros

•• Développement international et dans les Services, investissements dans l’innovation

acquisition de Sporting Group, leader mondial de la technologie et du trading pour les paris sportifs, pour renforcer l’offre B2B internationale
 FDJ et la Confédération des buralistes remportent l’appel d’offres de la DGFIP pour l’externalisation des encaissements des trésoreries publiques
 création de V13 Invest, un fonds d’investissement corporate de 30 millions d’euros dédié à̀ l’expérience client en point de vente et au divertissement

•• Engagement RSE de FDJ reconnu et réaffirmé

Note Vigeo Eiris : A1+, plaçant FDJ dans les 5 % les mieux notés parmi 4900+ entreprises

•• Stratégie 2025, validée par le conseil d’administration

Pour Stéphane Pallez, Présidente directrice générale du groupe FDJ : « Les performances et les réalisations du premier semestre 2019, illustrent le succès de notre stratégie 2020 visant la poursuite de la croissance via la transformation numérique de FDJ. La croissance de l’activité́ se poursuit ainsi avec une progression des mises numérisées et un engagement marqué pour le jeu responsable.

« Dans le même temps, nous posons les jalons du développement futur du Groupe et du renforcement de la résilience de notre modèle économique, avec notamment le développement de l’activité́ B2B à l’international et des services de paiement, deux axes stratégiques de notre plan 2025, récemment adopté par le conseil d’administration du Groupe. »

•• Croissance du chiffre d’affaires : +5 % à 944 millions d’euros

Sur la base de mises semestrielles de 8,420 milliards d’euros, en hausse de 7 %, les gains des joueurs ressortent à 5,758 milliards d’euros, en hausse de +8 %, soit un taux de retour aux joueurs (TRJ) de 68,4 %, contre 67,9 % au 1er semestre 2018. La hausse du TRJ s’explique par l’évolution du mix produit, liée à la très bonne performance des paris sportifs et à la croissance des jeux de grattage.

FDJ enregistre un produit brut des jeux (PBJ = mises – gains des joueurs) en hausse de +5 % à 2,663 milliards d’euros. La contribution de FDJ aux finances publiques progresse de +5 % à 1,732 milliard d’euros, dont 1, 692 milliards d’euros de prélèvements publics sur les jeux.

Le produit net des jeux (PNJ = PBJ – contribution aux finances publiques) s’établit à̀ 933 millions d’euros, soit un taux de 11,1 % des mises, contre 11,2 % au 1er semestre 2018.

•• Progression des mises sur tous les segments : +7 % à 8,420 milliards d’euros

Hausse des mises loterie de +5 %

Les mises enregistrées sur la loterie ressortent à 6,610 milliards d’euros, avec une croissance des jeux de grattage de +7 % à 4,056 milliards d’euros, et de tirage de +2 % à 2,553 milliards d’euros.

• Pour les jeux de grattage, le 1er semestre a notamment été́ marqué par le grand succès du jeu à 3 euros « Quitte ou Double », lancé début mars. Il s’agit du premier jeu à gratter vendu en point de vente et dont la partie peut être poursuivie en ligne. A ce jour, près de 50 % des gagnants au grattage ont poursuivi l’expérience sur le digital.

• Pour les jeux de tirage, la progression des mises est portée par une plus large diffusion dans le réseau de l’ensemble des jeux et par les mises en ligne.

Les mises en ligne de la loterie s’inscrivent toujours dans une forte dynamique, sous l’impulsion principale du développement du nombre de joueurs en ligne (+20 %) et de l’essor du mobile avec le succès de l’application FDJ. Le second semestre sera notamment marqué par la 2ème Edition des jeux « Mission Patrimoine » et la relance du Loto en fin d’année.

Croissance des paris sportifs : +15 %

Les paris sportifs enregistrent des mises de 1,810 milliard d’euros. Cette performance est réalisée, en particulier, grâce aux paris sur la coupe d’Afrique des Nations et sur la Coupe du Monde Féminine de Football, et est soutenue à la fois par les points de vente et l’activité́ en ligne. Elle a été́ particulièrement marquée pour ParionsSport En Ligne avec une croissance double de celle du marché́ des paris sportifs en ligne.

Au-delà̀ d’un marché́ très porteur, ParionsSport bénéficie de l’enrichissement de son offre et de ses partenariats sportifs avec quatre grands clubs français de football et la NBA. Au second semestre, ParionsSport élargira de nouveau son offre, notamment à̀ l’occasion de la Coupe du Monde de Rugby.

 Forte augmentation des mises numérisées : +40 %

Au 1er semestre 2019, les mises numérisées continuent d’enregistrer une très forte croissance pour s’établir à 1,652 milliard d’euros, après avoir déjà̀ enregistré une progression de +45 % en 2018, soit un niveau identique à̀ celui enregistré sur l’ensemble de l’exercice 2017. Les mises numérisées sont portées par le développement du jeu en ligne et la dématérialisation des mises en point de vente.

 Dynamisme du réseau de point de vente : croissance des mises +6 %

Les mises enregistrées au sein du réseau de point de vente s’enlèvent à 7,916 milliards d’euros, en croissance de +6 % par rapport au 1er semestre 2018. Ce dynamisme se traduit également par la stabilisation du parc au-dessus de 30 000 points de vente qui reflète, notamment, l’implication de FDJ pour développer le nombre d’ouvertures.