Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Mar 2019 | Profession
 

La bibliothèque Fesch d’Ajaccio, la glacière d’Étel dans le Morbihan ou encore le phare de l’île aux marins à Saint-Pierre-et-Miquelon …

Dix-huit sites emblématiques à restaurer ont déjà été sélectionnés pour le prochain Loto du Patrimoine (voir Lmdt des 28 février et 23 janvier).

Ceci alors qu’un parlementaire vient de relancer la polémique sur l’application par les buralistes de l’interdiction de vente de jeux aux mineurs (voir Lmdt des 7 mars 1 et 2).

•• Le ministre de la Culture Franck Riester et l’animateur Stéphane Bern vont détailler, ce lundi 11 mars, à Château-Thierry (Aisne) la deuxième édition de ce loto qui vise à financer la rénovation de monuments dans toute la France.

Les 18 sites sont détaillés sur le site (lien).

•• « Franck Riester et Stéphane Bern souhaitent remercier et montrer aux Français ce que leur formidable mobilisation lors du Loto Patrimoine 2018 a permis », a indiqué la Fondation.

Interrogé sur Public Sénat mercredi, Franck Riester s’est félicité que « plus de 40 millions d’euros aient été récoltés en plus de ceux mobilisés chaque année par l’État pour le patrimoine ». Il a aussi précisé que « le dispositif allait évoluer au niveau de la loterie ».

•• Stéphane Bern continue de réclamer que l’État exonère le Loto du patrimoine des taxes prélevées sur les jeux : « je dis : laissez-moi les taxes ! » précise-t-il dans une interview dans Le Parisien daté de dimanche.

•• La Française des Jeux (FDJ) veut étoffer cette année son offre de jeux. Deux jeux à gratter devraient être proposés et un tirage exceptionnel du Loto devrait avoir lieu le 14 Juillet.