Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Sep 2020 | Profession
 

Un ancien séchoir à tabac en Alsace (voir 5 juillet), une ancienne usine de fil à soie en Ardèche, une pâtisserie art-déco en Auvergne, un ancien verger à Montreuil : la Fondation du patrimoine a annoncé, ce 31 août, les noms de 101 sites qui bénéficieront de recettes de la Française des jeux pour être restaurés (voir 1er septembre, 1er juillet).

•• Ces sites – châteaux, églises, jardins, maisons d’illustres, anciennes usines, etc. – un par département – sont dits de « maillage » car ils sont repartis dans tout l’Hexagone et les territoires d’outre-mer, précise une dépêche AFP.

Ils s’ajoutent aux 18 sites emblématiques annoncés (voir 2 juillet). Ils vont d’une ancienne usine de fil à soie en Ardèche à une pâtisserie art-déco en Auvergne et au fort de Joux dans le Doubs, où mourut le héros de l’émancipation haïtienne Toussaint Louverture.

•• La sélection a été annoncée aux Murs à pêches, espace de 34 hectares au cœur de Montreuil : 17 kilomètres de murs de cet ancien verger, datant du XVIIe siècle, seront restaurés ou reconstruits.

L’animateur Stéphane Bern, qui conduit depuis trois ans la mission patrimoine confiée par Emmanuel Macron, a énuméré les trois critères qui doivent, selon lui, se cumuler pour la sélection d’un site : « l’état de péril, un plan de financement bien ficelé et un projet de revalorisation pour redonner une vocation culturelle au site rénové ».