Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Août 2019 | Profession
 

Le bar-tabac « Chez Pinpe et Kiki », à Vesly (700 habitants, près de Gisors, Eure), est devenu, en quelque sorte, une maison de services au public.

Ouvrir un compte bancaire tout en achetant son paquet de cigarettes ou ses jeux à gratter : le bar-tabac propose une batterie de services publics depuis quatre ans.

Les clients peuvent non seulement y recevoir leur courrier, faire des photocopies mais aussi se connecter à internet, entre autres. Un vrai plus pour les habitants de ce village, selon un reportage de France 3 Normandie.

•• « On dématérialise tout mais est-ce que vous pensez que tout le monde a internet ou un ordinateur ? Ce n’est pas le cas. Et après, on se retrouve sur des sites qui sont compliqués même pour des gens qui s’y connaissent en informatique » explique Christine Perrin, la buraliste du bar-tabac.

•• Avec son mari, ils tiennent à faciliter le plus possible les démarches administratives. Ancienne assistante de direction, elle remplit à 80 % les dossiers avec les clients. De quoi rassurer une cliente, venue faire une demande de carte grise : « j’ai entendu parler de cette offre grâce à une amie et j’en suis satisfaite. C’était simple et rapide de le faire ici ».

Et preuve que le bouche-à-oreille fonctionne : depuis la mise en place de ce service, mi-février, Christine Perrin traite en moyenne une carte grise par jour.

•• « Le bar « Chez Pinpe et Kiki » crée du lien social, ce qui est formidable pour un petit village de 700 âmes » s’exclame la maire de Vesly, Annie Lefevre.

Christine Perrin fourmille déjà d’idées pour la rentrée. Elle souhaiterait avoir un distributeur de billets près du commerce et proposer des cours d’informatique.