Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Juil 2012 | Trafic
 

L’autre phénomène mis en avant par l’étude KPMG pour Philip Morris, parue hier et largement médiatisée (voir Lemondedutabac du 10 juillet), c’est l’explosion des « illicit whites » ou « marques blanches ».

American Legend, Jin Ling, Mond ou Gold Mount … Ces « marques » de cigarettes, strictement inconnues à la liste d’homologation des Douanes, représentent près de 2% de ce qui se fume dans l’hexagone. L’étude KPMG estimant que 1,3 milliard de cigarettes (65 millions de paquets) d’American Legend a été vendu en France en 2011.

Ces marques qui, rappelons-le, sont officiellement non commercialisées en France – mais qu’on trouve sous le manteau, sur internet, dans de petits commerces –  deviennent un vecteur très important de la contrebande. Leur existence démontre que le marché parallèle est devenu tellement familier, en France, que les acheteurs y demandent des marques spécifiques. Comme sur le marché officiel.

« Le phénomène n’existait pas en 2006 », lors des premières études menées par KPMG sur le commerce illicite de tabac, précise Klaus Berg, responsable de lutte anti-contrefaçon de Philip Morris en Europe du Nord, « il est devenu « l’essentiel » de l’augmentation constatée du commerce illicite ces dernières années ». Soit, en Europe, un quart des cigarettes de contrebande et de contrefaçon (15,7 des 65,3 milliards) en 2011.

Ces « illicit whites » sont presque exclusivement fabriquées pour être importées en contrebande, selon l’Olaf (l’office européen de lutte contre la fraude). Ces produits de contrebande sont authentiques, mais achetés dans des pays à faibles taxes pour être revendus dans les pays où les taxes sont les plus importantes. Ils se révèlent plus faciles à produire et à commercialiser que les contrefaçons et les produits de contrebande, qui nécessitent d’être fabriquées par les trafiquants.

Pour mémoire, la « marque » Jin Ling (non homologuée outre-Rhin) est la dixième référence la plus vendue en Allemagne.