Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
9 Oct 2017 | E-cigarette
 

Le passage généralisé des fumeurs de tabac conventionnel à la cigarette électronique pourrait permettre de réduire d’un quart les morts liées au tabagisme aux États-Unis d’ici 2100 : soit 6,6 millions de décès évités. Ce n’est pas la première étude en la matière mais cette annonce-là a fait grand bruit, la semaine dernière.

Les auteurs de l’étude – publiée dans la revue Tobacco Control – ont travaillé sur deux hypothèses :

• une optimiste : « les risques liés aux cigarettes électroniques représenteraient 5 % de ceux du tabac » et seule une minorité de gens continuerait à fumer de manière conventionnelle d’ici 2026. Dans ce cas, 6,6 millions de morts, donc, pourraient être évités d’ici 2100.

• une pessimiste : « les risques liés aux e-cig représenteraient 40 % de ceux du tabac. » Alors, 1,6 million de vies seraient épargnées.

Rappelons que le taux de prévalence tabagique, aux États-Unis, est de 19,3 % chez les hommes et de 14,1 % pour les femmes.