Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Philip Morris International a réagi à l’annonce de l’autorisation de la commercialisation de l’Iqos sur le marché américain, accordée par la FDA (voir Lmdt du 1er mai). À la hauteur des enjeux.

« Cette décision de la FDA est un pas en avant pour les près de 40 millions de femmes et d’hommes américains qui fument » a déclaré André Calantzopoulos, CEO de PMI. « Certains vont arrêter de fumer. Mais ce ne sera pas le cas pour la plupart et pour ceux-là, l’Iqos offre une alternative.

« En deux ans, 7,3 millions de personnes dans le monde ont abandonné les cigarettes pour passer complètement à l’Iqos. Chez PMI, nous sommes déterminés à remplacer les cigarettes par des alternatives combinant haute technologie et rigoureuse validation scientifique. »

•• Philip Morris International souligne que l’Iqos devient ainsi le premier produit électronique avec tabac chauffé à relever du « Tobacco Control Act War » de 2009 permettant à la FDA de réglementer les produits du tabac aux États-Unis.

•• Sur le plan juridique, il existe un accord de licence exclusive entre PMI et le groupe américain Altria (qui fabrique et produit Marlboro aux USA / voir Lmdt des 26 octobre 2018 et 23 décembre 2016). Altria s’appuiera sur l’expertise de Philip Morris USA pour le lancement commercial de l’Iqos.

•• Par ailleurs, PMI continue sa démarche auprès de la FDA visant à faire reconnaître l’Iqos comme « modified risk tobacco product ».