Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Juin 2017 | International
 

De tels résultats sont obtenus sans paquet neutre – et avec des prix différenciés d’un état à l’autre -, faut-il le rappeler ? 

•• Comme pour la consommation de tabac, l’utilisation de cigarettes électroniques a nettement diminué parmi les collégiens et lycéens américains en 2016, et ce après plusieurs années de forte progression du vapotage (voir Lmdt du 17 décembre 2016).

Selon le rapport des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) et de l’Agence des produits alimentaires et des médicaments (FDA), publiée le 15 juin, 3,9 millions des jeunes adolescents fumaient des cigarettes ou vapotaient en 2016 contre … 4,7 millions, l’année précédente.

Cette baisse a surtout résulté d’une chute de 26,6 % de l’utilisation des cigarettes électroniques chez les collégiens et lycéens : 2,2 millions vapotaient en 2016 contre 3 millions en 2015, précise le rapport des CDC et de la FDA.

« Il faut poursuivre les efforts pour s’assurer que le recul de la consommation de tous les produits du tabac persiste durablement chez les jeunes », ajoute le docteur Scott Gottlieb, patron de la FDA, qui a encadré dernièrement le marché des cigarettes électroniques (voir Lmdt du 11 août 2016).

•• Près de la moitié de ces jeunes consommateurs des différents produits de tabac – soit 1,8 million – a indiqué combiner entre plusieurs produits du tabac, a déterminé l’étude.

Les cigarettes électroniques restant, cependant, le produit le plus prisé par les jeunes Américains pour la troisième année consécutive (voir Lmdt des 17 avril et 16 février 2015). Elles sont utilisées par 11,3% des lycéens et 4,3% des collégiens.

Rappelons que la prévalence globale des différents produits du tabac n’avait pas tellement varié entre 2011 et 2016, en raison de la forte augmentation du vapotage et du narguilé sur la période.

•• Aujourd’hui, parmi les préférences des lycéens – et après le vapotage – suivent la cigarette traditionnelle (utilisée par 8% d’entre eux), le cigare (7,7 %), le tabac à chiquer (5,8 %), le narguilé (4,8 %), la pipe (1,4 %) et les bidis (0,5 % / voir Lmdt du 25 février 2014).

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)