Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Suite aux dernières annonces de la FDA (Food and Drug Administation), on sent que la politique fédérale concernant l’addiction aux produits du tabac et du vapotage connait une certaine inflexion (voir Lmdt des 29 juillet et 1er août).

Ce qui fait l’objet de beaucoup de commentaires. Dont certains nous semblent significatifs.

•• Ainsi, celui de Bonnie Herzog, analyste à la banque Wells Fargo Securities : « le fait que la FDA adopte une approche plus globale de la nicotine correspond à une nouvelle étape.

« Mais surtout, alors que le projet de faire baisser les niveaux de nicotine a pu être considéré comme une nouvelle négative pour les fabricants de cigarettes, nous croyons que cela pourrait être une opportunité à long terme pour les produits potentiellement à moindre nocivité.

« Dans ce sens, Altria et Philip Morris International ont un avantage compétitif unique avec leur produit à tabac chauffé Iqos (voir Lmdt des 11 juillet 2017).

« Nous considérons cela comme une opportunité d’investissements à long terme ».

•• Joseph Agnese, analyste au cabinet d’analyse financière CFRA Research souligne que « la FDA prend en compte l’intention de mettre à portée des consommateurs des sources alternatives et moins nocives, ce qui est favorable au lancement de nouveaux produits et au développement d’une demande pour le segment de la cigarette électronique ».

•• Reynolds (désormais groupe BAT / voir Lmdt du 20 juillet) a indiqué dans un communiqué « ne pas être surpris. Nous sommes déjà prêts et avons l’intention de prendre part au processus permettant de développer un plan détaillé pour la réglementation du tabac et de la nicotine ».

•• Pour Altria (Philip Morris USA) : « il est important que toute nouvelle règle sur la nicotine soit basé sur des preuves scientifiques, ne conduise pas à des conséquences non souhaitées et soit réalisable techniquement (…) Nous avons l’intention de nous engager pleinement dans ce processus ».

Altria a présenté, déjà, un dossier d’agrément pour l’Iqos auprès de la FDA (voir Lmdt du 11 aout 2015).