Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Avr 2015 | E-cigarette, International
 

E-cigaretteL’usage de la cigarette électronique a triplé, en moins d’un an, chez les jeunes Américains, s’alarme l’agence de santé CDC (Centres de Contrôles et de Prévention), lors d’une conférence de presse, ce jeudi 16 avril, confirmant qu’elle dépasse désormais celui des produits conventionnels (voir Lmdt du 16 février).

De 2013 à 2014, le nombre des lycéens ayant au moins une fois utilisé la cigarette électronique au cours du mois écoulé, est passé de 4,5% à 13,4%, soit de 660 000 à deux millions d’élèves, indique ce rapport des Centres américains de Contrôle et de Prévention des Maladies. Chez les collégiens, les taux sont passés de 1,1% à 3,9%, soit de 120 000 à 450 000 jeunes, ajoute le rapport qui se base aussi sur l’édition 2014 du National Youth Tobacco Survey concernant  les jeunes et le tabac.

Pour la première fois depuis 2011 que des chiffres existent sur la « e-cig », le vapotage dépasse toute autre forme d’utilisation du tabac. Et si l’utilisation des cigarettes a baissé, le tabagisme tous produits confondus (e-cig, cigarettes, tabac à mâcher, à priser, narguilé, pipes, etc.) reste à peu près inchangé depuis 2011, sachant qu’un lycéen sur quatre et un collégien sur 13 usent du tabac. L’utilisation du narguilé a doublé de 5,2% à 9,4% (1,3 million d’élèves) chez les lycéens et de 1,1% à 2,5% chez les collégiens (280 000).

« Nous allons peut-être voir une nouvelle génération d’accrocs. Nous devons faire cesser cela », a déclaré le directeur du CDC Tom Frieden,qui en profite pour interpeller l’administration du président Barack Obama sur l’urgence à réglementer la fabrication, la distribution et le marketing de tous ces produits et à en augmenter les prix. Sans poser la vraie question de la nocivité relative des uns par rapport aux autres. Ce qui serait une façon autrement plus pragmatique d’aborder le problème de l’addiction.