Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Jan 2018 | International
 

Le comité consultatif de la FDA américaine – The Tobacco Products Scientific Advisory  Commitee – qui a débattu sur l’Iqos, cette semaine (voir Lmdt du 24 janvier), a rendu son avis.

•• Ce comité estime que l’on ne peut pas affirmer que l’usage de l’Iqos réduise le risque de maladies liées au tabagisme.

De même, il considère que l’on ne peut dire formellement que l’utilisation de l’Iqos soit moins dangereuse que de continuer de fumer des cigarettes traditionnelles.

•• En revanche, le Comité soutient la proposition selon laquelle l’Iqos réduit l’exposition de ses utilisateurs aux produits chimiques nocifs ou potentiellement nocifs que connait le fumeur de cigarettes traditionnelles.

Par ailleurs, les membres du Comité pensent que moins de la moitié des utilisateurs de l’Iqos vont totalement « switcher » et n’utiliser que ce produit.

•• Il est rappelé qu’officiellement la FDA n’est pas forcément obligée de suivre l’avis de son comité consultatif. Mais ce n’est pratiquement jamais le cas.

•• Reste qu’il faudra encore un peu de temps avant de savoir si la Food and Drug Administration autorise la mise sur le marché américain de l’Iqos et si elle permet ou non, en cas d’autorisation, une communication sur les risques potentiellement réduits.