Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Sep 2019 | E-cigarette, International
 

Le leader du marché américain de la cigarette électronique, Juul, a annoncé, ce mercredi 25 septembre, le remplacement de son Pdg par un vétéran de l’industrie du tabac et a annoncé suspendre toute publicité ainsi que le lobbying du gouvernement.

Kevin Burns, patron de l’entreprise de San Francisco qui a connu un étonnant succès en quelques années est remplacé par K.C Crosthwaite, responsable jusque-là chez le cigarettier Altria de la diversification vers la cigarette électronique, indique un communiqué de Juul.

•• Les cigarettes électroniques sont sur la sellette aux États-Unis après la mort d’au moins neuf personnes. San Francisco les a déjà interdites en attendant une règlementation fédérale, des états fédérés ont eux aussi procédé à des interdictions partielles, rappelle l’AFP (voir Lmdt des 20 et 25 septembre)

•• Le nouveau PDG de Juul a d’ailleurs souligné le problème : « je crois depuis longtemps en un avenir où les fumeurs adultes choisissent massivement des produits alternatifs comme Juul ».

« Malheureusement aujourd’hui, le futur est menacé en raison du trop grand nombre d’usagers jeunes et à l’érosion de la confiance dans notre secteur d’activité », a-t-il ajouté. Il a promis de travailler avec le régulateur, les élus et toutes les parties prenantes pour « gagner la confiance des sociétés dans lesquelles nous opérons ».