Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Nov 2019 | International
 

37 personnes sont mortes aux États-Unis des suites d’Evali (e-cigarette or vaping product use-associated lung injury / lésion pulmonaire liée à l’utilisation de cigarettes électroniques ou de produits de vapotage), ont rapporté, ce 31 octobre, les services de santé américains (voir Lmdt du 29 octobre). 

Trois décès supplémentaires sont survenus depuis la semaine précédente, a indiqué le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC), qui fait par ailleurs état de plus de 1 800 personnes souffrant de graves troubles pulmonaires liés au vapotage.

Au 29 octobre, dans 49 des 50 états américains, 1 888 cas de lésion pulmonaire associée à l’utilisation de produits de cigarette électronique avaient été signalés indique ainsi le CDC.

« À ce jour, aucun composé ou ingrédient précis n’est à l’origine de ces maladies. Et il se peut qu’il y ait plus d’une cause de cette éclosion. De nombreuses substances et sources de produits sont toujours à l’étude ».

Pour le CDC, les dernières découvertes suggèrent que « les produits contenant du THC (principal composant psychoactif du cannabis, ndlr), en particulier ceux obtenus dans la rue ou auprès d’autres sources informelles (amis, membres de la famille, revendeurs illicites, par exemple), seraient liés à la plupart des cas et joueraient un rôle majeur dans l’épidémie. »